Comment google analyse les sites ?

Catégorie strategie
Tagged comme , , , ,

Mouais suis pas fier du titre. J’avais pour idée de faire un titre un peu « honey pot » pour les liens, un truc version « Le secret de l’anti-spam de google » ou encore « google antispam: stratégie » mais… non. Non. Pourquoi non ? Je vous ai jamais dit ? Ah. J’écris « one shoot ». Voilà vous savez… en fait on en a déjà parlé. Ce blog étant un peu mon défouloir perso, je me fais un devoir d’écrire comme ca me vient.

Ouaips.

Donc, comment est-ce que google analyse les sites pour (partie qui vous intéresse) le ranking ? J’ai lu aujourd’hui un petit texte sur un brevet qui m’a fait réagir… voici donc l’article tant attendu, une Gasy-reflexion sur Google, le ranking et les sites internets.

Bien entendu avant d’aller plus loin dans la lecture, vous connaissez le petit rituel qui fait de ce blog celui le plus lu sur Pluton (oui) ainsi que celui qui a connu la plus forte progression auprès des ménagères cleptomanes de moins de 50 ans: une grosse video SEO qui n’a rien du tout de SEO… exactement.

 

Je veux dire, le moment où elle gueule Pound the Alarm, perso, je kiffe.
Or donc ce matin j’étais bien confortablement installé devant mon PC à me demander comment ranker ce site là, sortir du NSEO que je lui ai fait celui là, lorsqu’un article me fait retrousser le bout du nez (de quoi faire peur à ma sorcière bien aimée, vous voyez le genre, violent quoi): Google vient ENCORE de sortir un brevet pour tuer le SEO et surtout tuer le SPAM.

Le spam ranking est mort.

Déjà si vous parlez Anglais, allez ici pour découvrir le document. Si vous n’avez pas ce plaisir, ce n’est pas grave, car vous avez Gasy et lui a lu le document plus ce blog là qui en parle d’une façon assez juste.

Google a donc déposé très officiellement un brevet qui protège sa méthode de lutte contre le spam des SERPs. Or pour protéger la dite méthode « of the death » qui va roxxer du poney grave vos MFT (pas les miens, non, eux sont perchés… ou pas), l’armée d’avocats de Google a du donner quelques clefs « uniques » de la guérilla à la Google.

L’ascenseur dans les SERPs.

Vous avez déjà clairement remarqué que parfois un site monte d’un coup, se tape ensuite une chute libre, pour terminer « quelque part » dans les SERPs ? Jusque là les explications étaient variées et logiques, allant du rapprochement nécessaire des données des serveurs de Google, des mises à jour de sa (enfin sa… ses) base de donnée, du CTR du site, en passant par la distance entre la terre et la lune: uniquement du prouvé et de l’éprouvé.

Dans le brevet donc on apprend qu’une des réponses de Google a un drapeau rouge « SPAM » attaché à un site est… de lui faire faire le yoyo dans les SERPS et de regarder ce qui se passe. Oui vous lisez bien mes petits loulous, en cas de doute Google met la merde dans votre ranking et vous regarde réagir « ou pas ».

The rank transition function provides confusing indications of the impact on rank in response to rank-modifying spamming activities. The systems and methods may also observe spammers’ reactions to rank changes caused by the rank transition function to identify documents that are actively being manipulated. This assists in the identification of rank-modifying spammers.

Vous voulez que je traduise ? Je peux vous le dire autrement. Si Google pense à un moment ou un autre que vous avez « curieusement » une place qui ne devrait pas être la votre sur un mot clef particulier et avec une page (ou un site) particulier, il vous fait changer de classement de façon aléatoire et non prévisible, histoire de regarder comment vous allez réagir.

Je blast en couinant comme un porc !!!

Voilà. Exactement ce que recherche Google. A faire paniquer le SEO en herbe, celui qui se touche devant son Xrumer avant de frotter le chibre à l’idée de son prochain blast SEnu-Zenno-Scapo-Poster ! Et lorsque je dis SEO en herbe, je joue un peu au con (oui) car, au final, tout SEO qui voit son site soudainement rebondir dans tous les sens va avoir un minimum de panique. Qui n’a jamais vu passer sur twitter ou facebook un message de la forme « perdu 10 places d’un coup, merci Google » ou encore « de 5ème à 150ème en 24h, je comprends pas ». Google comprend, lui.

Et va plus loin. Beaucoup plus loin, c’est des vicieux chez l’ami Google.

For example, the initial response to the spammer’s changes may cause the document’s rank to be negatively influenced rather than positively influenced. Unexpected results are bound to elicit a response from a spammer, particularly if their client is upset with the results. In response to negative results, the spammer may remove the changes and, thereby render the long-term impact on the document’s rank zero.

Alternatively or additionally, it may take an unknown (possibly variable) amount of time to see positive (or expected) results in response to the spammer’s changes. In response to delayed results, the spammer may perform additional changes in an attempt to positively (or more positively) influence the document’s rank. In either event, these further spammer-initiated changes may assist in identifying signs of rank-modifying spamming.

Oui tu as bien lu. En gros, outre clairement viser les SEO en parlant de la réaction des clients « aux résultats » des manœuvres du SERP Spam, Google explique que la non-réaction ou encore la réaction sont, de toutes façons, recherchées par son algorythme pour analyser le ranking final d’un site. Quoiqu’on fasse, il souhaite brouiller les pistes pour mieux nous fourrer (hum, creamy) à la moindre occasion, nous pousser à la faute, à l’erreur. Quelle erreur ? Celle qui par exemple va envoyer « trop » de liens vers notre site et nous passer de « flaggé comme spameur potentiel » à site « blacklisté », ou encore nous faire annuler nos modifs (oh mon Dieu, j’ai optimisé mes H1, je chute: vite annulons tout!!!).

Comment il fait ça ?

I'm pain

Do you feel the pain ?

Avec la période de transition qu’il a aussi (l’est fort Google hein ?) déposé dans son brevet. En gros tu as un rank 20 avec son site, soudainement l’optimisation est en toi. Incarnant la punition à venir dans les SERPs, le doigt agile, tu es en train de faire tes H1, tes H2, ton title, tes balise, ici du noindex, là du follow et puis… pafff le petit blast discret SEnuke X… et on attend.

Pendant ce temps justement, lui, le Google il se dit que de X, il verrait bien ton site arriver en 5ème position. Il SAIT que selon son algo, la 5ème est pour toi. Donc il va te mettre tiens… j’en sais rien moi… en 30 puis en 18 et enfin en 22. C’est la « période de transition », ou encore « la merde ».

Un webmaster normal, version le petit gars inhouse qui poste 2 ou 3 conneries sur le blog de la boite, ou encore le gars formé par webrankinfo, il va pas surveiller ses places tous les jours. Non. Il va penser « long terme », donc ne pas forcement tout suivre, donc ne pas réagir et… au final avoir une « bonne position ».

Le SEO teigneux, lui, il blast comme il respire (lourdement) et optimise à chaque battement de cils. Il aura donc tendance à faire marche arrière ou encore plus appuyer sur le bouton. Ce qui revient exactement à téléphoner à Google pour lui dire « bonjour, je spam, voici mon site, la page en question et le mot clef… ».

Zen, zen, petit SEO.

Ben oui. Il faut se prendre un petit verre dans le bouchon du coin, apprécier un bon plat et avoir confiance dans ses stratégies.  Ne pas se remettre en question tous les jours… revenir sur ses pas, reculer pour mieux sauter… non. Il faut être froid, logique et ne pas avoir peur de son ombre. J’en profite d’ailleurs pour faire une spéciale dédicace à tous les paranos qui ont dit, au moment de la fin du SEO et des CPs « Mais si Google attendait juste de regarder comment on réagit pour savoir si le netlinking est propre ou pas ? On aurait l’air con à virer tous nos liens venant de CPs… pénalisés… « . Enfin moi j’ai pas bougé mes liens. Vous non plus j’imagine ?

Sinon y a toujours la méthode du référencement naturel

68 Commentaires

  1. Le Juge dit :

    C’ets bon ca! tiens je vaisme pencher sur un article moi aussi pour appuyer un peu plus la ou ca fait mal … ou pas

    • Gasy dit :

      J’attends ton article avec impatience, Google devient de plus en plus vicieux et c’est très intéressant à analyser.

  2. Astrid dit :

    Belle analyse Gasy, tu ne m’en voudras pas trop de laisser un ti commentaire sexy pour les moteurs de recherche ;) avec mon prénom, c’est à la mode en ce moment ^^)

    • Gasy dit :

      Non je ne vais pas t’en vouloir mais fait attention aux Gasy’s Angels… parfois elles prennent la mouche très vite ;-)

  3. Promoteur dit :

    Je le savais ! Il ne fait pas être atteint de Parano, cf. mon article http://blog.promoteur-internet.com/post/2012/08/05/Google-Panda-Parano

    Tous ceux qui ont paniqué vont regretter amèrement leurs sautes d’humeur, car ils se sont grillés eux-même…

    Moi non plus je n’ai pas bougé mes liens ;-)

  4. LaurentB dit :

    Marrant d’observer que le premier conseil qu’on donne lorsqu’un site est shooté : « don’t move » !
    Ainsi, même sans être plongé dans les algos GG, notre méthode empirique permet d’avoir les bons reflexes.

    • Gasy dit :

      Tout à fait.

      Je me souviens d’une discussion avec des webmasters US victimes d’une perte de ranking lors de la chute des CP. Il fallait faire un choix entre « tout changer » et faire comme si de rien n’était. Nous avions convenu entre deux bières de laisser pisser en partant du principe qu’un simple webmaster ne va pas vérifier l’indexation de tous les sites qui parlent de lui ni leur demander de modifier les ancres… Plus trop de contacts avec eux mais je crois aujourd’hui que cette idée est définitivement une des bonnes pistes pour rester sous le radar.

  5. Doeurf dit :

    Yeeees, merci pour ce decorticage en règle. Là c’est de la science mon Gasy, ça c’est bon, exactement ce que je remarque, courbes à l’appui. Dès que le site décroche, il fait le yoyo, une petite optimisation, ça monte 1 ou 2 jours et ça décroche. Comme si l’algo principal se prenait une claclaque dans sa tronche lorsqu’il réagit normalement … Je suis en train de préparer un article où je compare ces courbes à celles d’un amortisseur. Enfin bref je vous en parlerais bientôt sur mon blog. Je ne suis clairement pas étonné car c’est ce que j’en avais déduis. Le seul problème, c’est qu’il y a des bugs, ou simplement une sélection « randomeuse » de certains sites qui n’ont pas le profil spammy, et c’est là que ça devient difficile…

    • Gasy dit :

      Je ne pense pas que cela soit des bugs. Au contraire, à mon avis, Google doit énormément (et aléatoirement au besoin) se faire plaisir pendant les phases de transition… car, par essence, elles concernent tous les sites d’une SERP. Donc tant les flaggés que les « cleans ».

      Ce brevet me fait énormément réfléchir.

    • Doeurf dit :

      Je parlais des sites qui morflent avant optimisation. De plus je remarque beaucoup plus de claques sur les grosses requêtes, genre 2 mots clés (exemple: « hôtel+grande ville ») mais de plus petites baffes sur « hotel+petite ville »

    • Gasy dit :

      Et bien bon courage, ca chauffe pas mal pour toi donc.

  6. Soul dit :

    « ou encore « la merde ». » c’est tellement bien dit =)

    Perso je surveille pas mes positions, comme ça pas de soucis je respecte ma stratégie, il y a juste les clients qui viennent gueuler quand ils perdent 2 positions et ça me suffis largement.

  7. Papy Spinning dit :

    Intéressant. C’est une manière de se préparer à ce qui arrive. « Winter is coming » n’est-ce pas ?

    • Gasy dit :

      Je suis Gasy et j’approuve cette référence de Papy Spinning. Winter in coming et nous sommes sur le mur, pas encore au pied, mais sur le mur…

  8. Pierrg dit :

    Encore une bonne analyse de Gasy ! Ce n’est pas nouveau mais les techniques de netlinking devront être de plus en plus clean et progressives. Se rajoute maintenant une touche d’analyse comportementale de la part de Google…

    • Gasy dit :

      Ce qui est nouveau c’est, mine de rien, un brevet qui explique comment Google piège son petit monde en cas de risque de SPAM sur les Serps. La lutte anti-spam est plus qu’organisée en face héhé.

  9. Renardudezert dit :

    Je voulais juste ajouter … non rien du tout :)
    Franchement ca fait plaisir de lire un peu de « frais » en SEO avec une bonne petite etude et un brin de reflexion.
    Je ne peux qu’approuver cet article, puisque voila ce que j’en pensais deja le 6 juin : https://twitter.com/Renardudezert/status/210290003782270976
    Good job chef.

    • Gasy dit :

      Excellent ton petit message sur Twitter. D’ailleurs il aurait fait un très bon titre pour cet article « Comment il a retrouvé ses positions dans les SERP: sans rien faire ».

  10. Référencement Tartar dit :

    Ouai c’est des chiens moot chez Google. Il est clair qu’a la base il ne faut pas bouger… bon moi j’ai bougé mon fabeulfrance parce qu’il était blacklisté et pas juste sandboxé et franchement je n’ai a ce jour pas compris la raison. Mais j’ai gardé le contenu de tout le monde en fait… et dés que le site reviens… ca reviendra aussi mais en douceur. Sinon en effet, mon site de location corse lui simplement pinguinisé… j’ai pas touché du doigts… pas un cil et j’attends la suite des événements. Par contre je reconnais regarder tous les jours mon rank… c’est comme pour certains la clope avec le café du matin tu vois… pas possible autrement c’est un automatisme. Et il m’arrive de raler quand je perd 1/2 places… pour les regagner le lendemain… etc. Toutes ces exercices sont pénibles et lassantes. Mais d’une manière générale l’avenir je ne le vois qu’en mode « domaines ».. variation de CMS, type de contenus, fake social community et bots navigateurs. Ce qui est extraordinaire c’est que ca multiplie nos champs d’action. Le Senu-Zenno-Rumer-Sicko-blaster sera lui aussi toujours là… et il nous appartient de bien tout doser correctement… équilibrer les choses… y’aura de bons liens, de moins bons (après tout c’est « naturel » aussi)… le social… et tout ce joyeux bordel… que tout le monde fera… tournera encore plus la tête à GG.

    • Gasy dit :

      Je suis Gasy et j’approuve ce message.

      En fait je pense qu’il va y avoir aussi 2 stratégies. Le Senu-Zenno-Rumer-Sicko-Psycho-blaster pour des sites en propre et beaucoup plus de recul pour les sites des clients: il ne faut pas oublier qu’un des buts de Google est de rendre les SEO fou. Je ne sais pas comment le dire autrement lorsque le brevet explique que la pression du « client » sur le SEO responsable du référencement du site va pousser le SEO à faire des erreurs hum.

    • Référencement Tartar dit :

      Oui tout à fait… il veut effectivement que les SEO deviennent fou et plus encore que les clients s’en prennent au SEO… dans le but évident de leur faire acheter de l’adwords… Donc en fait GG n’en veut aux SEO que pour cette et unique raison… Que ses SERPS soient sale, qu’on manipule son algo il s’en tape le coquillard… lui tout ce qu’il veut… c’est que les clients finaux achètent de la pub dans sa régie. C’est la raison pour laquelle il nous appartient nous SEO de bien briefer le client sur toutes ces choses (sauf moi parce que j’ai pas de client, j’en veux pas :p) … et que ceux qui comme moi font du MFA… en font rapidos et si ca tombe… on remet en route une autre machine en variant des stratégie… on apprend… on est en tête à tête direct avec GG… et ça perso… moi j’adore. :)

  11. Excellent billet. L’analyse est poussée, et je trouve ça cool. Bon, sur le fond en lui-même, comment dire…et bien Google nous prend vraiment pour des débiles.

    Tout seo aura remarqué ce type de mouvement et aura compris qu’il s’agit d’une phase de test, et que les seules bonnes actions à mener, sont de continuer ce que l’on faisait, sans en rajouter, sans en supprimer, sans surtout faire demi-tour.

    • Gasy dit :

      Je pense que Google nous prend pour des débiles mais qu’il nous reconnait, si ce n’est une volonté, un vice certain lorsqu’il est question de référencement sur internet. Et je trouve que l’histoire de créer une phase temporaire pour qu’on panique ou que les clients paniquent est assez… diabolique.

  12. Justbemac dit :

    J’adore ce genre de post ! Good job Gasy pour avoir trouvé ce doc et nous l’avoir bien décrypté ! En espérant qu’un jour l’on puisse t’appeler par ton véritable prénom… Tant que tu nous fais rêver avec tes articles, peu importe tu me diras !

    Nous l’avons tous constaté ce yoyo mais jamais réellement réussi à savoir pourquoi. Je constate néanmoins que mes réactions de ne rien faire en cas de basculement était plutôt fondée.

  13. Keeg dit :

    Article passionnant et je suis assez d’accord sur le principe. Maintenant, et à l’inverse, en se bougeant, on arrive a du résultat dans certains cas précis. Par exemple, la suppression de liens spammy fonctionnent, c’est clair et net. Attendre un hypothétique retour en faisant la stratégie de l’autruche n’est pas dans tous les cas la solution idéale.

    Ce qui me gène, c’est qu’effectivement Google a déclaré la guerre au SEO (faut le dire vite hein), au delà de la simple sanction des abus comme on pouvait le voir précédemment. En cela, une remise en cause d’un certain nombre de tâches, là aussi précise, s’imposent de fait.

  14. olaf dit :

    Intéressant, mais le terme de « Ranking final » est dérangeant puisque les serps bouges en permanence ne serais ce que du fait des évolutions des concurrent indépendamment de votre site. Et aucune indication de durée des différentes périodes d’analyses. Donc comment différencier une période d’analyse d’une autre…
    Perso j’ai 2 sites qui ne bouges jamais sur une requête moyennement concurrentiel: ils ont 10 ans et sont hyper trusté par les internautes.
    Je penses qu’on va malheureusement vers ça et pour entrer dans le « trust » ça risque de devenir très difficile. Dommage pour moi que ces 2 sites ne concerne pas les credit en ligne ^^

    • Gasy dit :

      Oui dommage.

      Cela me fait penser que je suis d’ailleurs persuadé que le trust rank de Google doit aller, avec le temps, à la hausse par défaut.

  15. 1ere chose tu fais chier avec tes champs limité en nombre de caractères :p
    Si non niveau contenu, je ne peux qu’approuver, on avait déjà évoquer un peu tout ça.
    Mais ça me fait penser au discours d’un très gros client qui me disait: « En fait google maintenant, tu fais une page au hasard et ensuite tu regardes sur quoi elle ranke »
    parfois qd je vois certaines choses me dis qu’il a pas tout à fait tort :D

  16. Sincèrement, merci pour cet article.
    Je ne m’expliquais pas vraiment des variations de positions pour certains clients le mois dernier. Je vais vérifier cela.
    Tu as une idée de combien de temps GG remue les classements pour voir ta réaction ?

  17. Olabonga dit :

    Hello Gasy, merci pour le partage. C’est un vrai bonheur que de te lire…

    Doeurf « remarque beaucoup plus de claques sur les grosses requêtes, genre 2 mots clés (exemple: « hôtel+grande ville ») mais de plus petites baffes sur « hotel+petite ville » » —> Tu sais que je suis en train d’appliquer le modèle : »Fleuriste-de-nantes », je pense être dans la phase « la merde » et j’ai effectivement pris de bonnes claques (comme le dit doeurf) : je suis parti d’un rank de 30 (le 14/08) pour arriver à 72 (le 18/08) donc en 4 jours. Sacré GG.

    Bref, je continue froidement à appliquer mon SEO puisque je suis sûr de mes bases. On verra d’ici 3 mois si les résultats s’améliorent. Te tenant au courant.

    A + Gasy.

    • Gasy dit :

      Très interessant à suivre. Si tu es dans le local « poussé », je compte sur toi pour appliquer aussi à le lettre ce qui est recommandé par schema.org n’est ce pas hein ? S’en priver serait dommage.
      Pour le reste, oui plus que jamais, il faut t’accrocher à ta stratégie et attendre.

    • Olabonga dit :

      Gasy, je connais très peu schema.org…. Je le checke de ce commentaire. Me parlerais-tu de surtout de microdonnées ?

    • Gasy dit :

      Tout à fait.
      Ce me fait penser qu’un petit article à ce sujet, sauce Gasy (donc Magnifik) pourrait être du meilleur goût. Héhé.

    • Olabonga dit :

      Je connais peu le sujet. Il me semble que ça sent l’enjoliveur dans les résultats de recherches et non la pertinence. Bref, je ne sais pas trop quoi en penser. Tu crois que c’est le futur standart dans les SERPS ?

    • Gasy dit :

      A mon avis via cela Google se créé à moindres frais une base solide pour, au final, pouvoir répondre directement aux questions des utilisateurs via les SERP et non plus sur le site de l’internaute. Ce point mis à part, oui, donner à Google, Yahoo et Bing les informations « comme ils le souhaitent » ne peut qu’être bénéfique au site à court et moyen terme.

  18. Juste pour ajouter un truc. Tu n’as pas bougé tes liens mais d’autres l’ont fait pour toi « en partie » où en tout cas ceux des CPS pénalisés…
    Deux proverbes pour les SEO d’aujourd’hui et dans l’ordre:
    « Jamais mieux servi que par soi même »
    « Vivons heureux vivons cachés »

    Dois je expliquer? Bien sûr que non! Faut pas prendre Gasy pour un con!

    • Gasy dit :

      Je suis Gasy et je ne comprends rien à ce message. Je dois être con. Comme quoi, être con, ca arrive même aux meilleurs !

  19. Voici 1 article qui me conforte dans mes positions!
    D’ailleurs, ceux qui s’affolent pour 1 rien me font bien sourire et je pense qu’ils n’ont toujours rien compris au fait qu’1 stratégie de référencement ne peut que se concevoir sur le long terme.
    Pour info, 1 des sites que je gère est régulièrement en 1ère position sur les principales requêtes, mais de temps à autres, 1 nouveau concurrent apparaît et me « pique ma 1ère place » pour me rétrograder parfois de plusieurs rangs (mais je reste toujours en 1ère page). Puis, quelques temps plus tard, je récupère ma position initiale (sans action particulière de ma part) et le fameux concurrent se voit rétrogradé de quelques places, voire disparaît dans les profondeurs de GG!
    Morale: don’t worry, be happy! Enfin, si tu es clean!

  20. Cerbere dit :

    Moi qui adore ne rien faire et qui n’a rien fait de puis le 24 avril, j’approuve cet article.

  21. nana dit :

    C’est marrant parce que ça m’a traversé l’esprit y’a deux ou trois mois. Je disais exactement  » ce qui serait fort ce serait que google ne prenne en compte tes modifs que plusieurs mois apres ».
    Quelque chose ne tournait déjà pas rond.
    Et là en gros c’est « je les prends en compte si je veux quand je veux et comme je veux ».
    « et je peux même leur donner l’effet inverse pour t’etudier petit salaud de seo ».
    Sauf que je suis pas seo et oui je flippe quand mon trafic chute brusquement.
    Et des modifs j’en fait bien 5/6 par jour. Pas forcément pour ranker mais pour les users et aussi pour avoir du code propre, cohérent, un site rapide etc…
    Donc là franchement je crois que c’est mort pour moi.
    Et c’est mort pour une bonne partie des petits sites comme le mien qui gagnent de quoi faire tourner la marmite mais sans plus.

    • Gasy dit :

      Je vais te dire.

      Déjà il ne faut clairement pas baisser les bras, ce n’est jamais mort: Google est une machine. Et j’ai toujours le sentiment que la machine ne peut gagner.

      Ensuite tu es pleinement la cible. Pour Google, ton site, si tu veux le rendre visible autrement que via ses SERPs… tu fais du adwords. On peut y trouver une logique: si tu n’es pas content de la position que je te donne gratuitement, tu peux payer pour en avoir une.

      A partir de là, selon moi, la stratégie gagnante est de continuer son bout de chemin , faire du bon SEO mais ne pas tout miser sur Google. Ca reste chaud oui.

    • Nana dit :

      Salut !
      ben c’est très gentil de dire ça :)
      j’avais un peu des doutes sur ma capacité à continuer et hier soir je pensais même revendre le site.
      un ndd de 3 ans, beaucoup de BL de bonne qualité, je faisais mes petits plans dans ma tête.
      Et ce matin en checkant mes positions comme je le fais tout les matins je suis tombée sur un truc de fou.
      Mais qui a mais alors carrément tout à voir avec cet article.
      Il y a un mois j’ai écrit un article du genre de ceux qu’on écrit uniquement pour les lecteurs en sachant que ça va pas rapporter un kopeck.
      Un truc long et pénible à faire mais qui renseigne un max de gens sur une technique bien touchy, de la pure fidé.
      Le truc que tu poses et que tu vas jamais vérifier parce que de toute façon même si ça ranke ça rapporte zob.
      aucune idée de sa position jusqu’à ce jour.
      En fait mimile ça faisait un mois qu’il était plus ou moins en position +400.
      Ce matin il est en position 3.
      Qu’est-ce que j’ai fais pour en arriver là ?
      Ben absolument rien.
      Voilà voilà.
      S’il faut attendre un mois sans rien faire pour avoir la position qui te revient bon c’est déjà plus jouable vu la quantité d’articles produits.
      Maintenant c’est quand même bien dégueu pour les utilisateurs qui doivent attendre un mois pour obtenir des sites vraiment pertinent…bref..

      Pour le côté adwords, je sais pertinemment que je fais partie de la cible. Honnêtement si j’avais des employés et une boîte à faire tourner, j’hésiterais pas à investir. D’ailleurs j’ai beaucoup de mal avec les sociétés qui se plaignent d’avoir fermé boutique pour ça.
      SI on a une boutique c’est qu’on été capable d’obtenir un crédit de sa banque, qu’on a un CA, des résultats et qu’on peut investir; pas tout à fait comme le pelos que je suis qui tire sur la corde tout les mois avec walou pour me prêter des sous. Bref.
      Malgré tout j’ai étudié adwords. Pendant bien 10 ans mon job c’était justement d’acheter de l’adwords avec plus ou moins 10K€/mois. Et je m’en sortais très bien.
      Donc mes calculs sont vites faits : pas plus de 0,20€ l’enchère dans un domaine concurrentiel où tout ce que je gagne pour l’instant c’est de l’affichage pub c’est niet.
      Pour que ce soit rentable faudrait une landing page dédiée, de l’affil bien planquée ou de la marque blanche sur une noindex et une enchère à minimum 5 maxi 10.
      Autant dire que je change carrément d’activité.

      Si ce que j’ai vu ce matin c’est bien ce dont on parle ici, me reste plus qu’à continuer à produire de la quali, ne pas bouger et attendre 3/4 semaines, ça c’est jouable :)
      Merci en tout cas pour ton petit mot qui m’a un peu réconforté hier :)

    • Gasy dit :

      Je suis Gasy et j’approuve ce message.

      Lorsque je parle de référencement durable c’est tout à fait, à 100% de chez 100%, ce que tu dis là. Après aucune recette miracle, ce qui marche pour un site ne marche pas toujours pour un autre… La clef est de ne pas lâcher le morceau et d’agir avec intelligence.

      Par exemple si tu veux, tu peux te créer des pages « socles » dont le contenu sera très SEO et dont le but sera par exemple de soutenir et pousser tes pages « persos » à contenu quali. Sans faire de PR sculpting pour autant mais plutôt du content pushing vers le haut.

      Et il ne faut pas oublier que, mine de rien, les liens restent la clef d’une position dans les SERPs.

  22. nana dit :

    Là je vais tenter le site html statique, mon prochain plan, voir si gg aime le contenu fait de tes petites mains de A à Z. Avec du code bien bidon limite front page.
    Je sais pas pourquoi je le sens bien.

    • Gasy dit :

      A mon avis ca pourrait bien marcher.

    • Et je crois que tu as raison ;)
      Le maître mot de Google en ce moment c’est le « retour aux choses simples » (pour le pas dire au ‘code’ source) et surtout naturel.
      Perso j’ai testé pour faire des landing pages d’attentes pour un futur site: pages HTML « à la mano » propres et bien structurées, du contenu assez bien écrit, ajout d’une page par semaine (en gros) et … ça marche: presque sans liens (mais bien trustés) les pages se positionnent tranquillement après avoir fait le yoyo.

      Reste à voir ce qui se passera lors de la mise en place réelle du site ^^

  23. lionel dit :

    Bonjour Gasy,

    Superbe article ! Je sais… rien d’original mais je ne vais pas écrire qu’il est naze puisqu’il est bien.

    Ceci étant, les SEO vont devoir s’adapter (pas s’affoler) à toutes ces mises à l’amende et à tous ces changements mis en place par Google. Finalement, comme tous les changements qui s’effectuent dans la plupart des activités professionnelles de ce monde.

  24. Winsiders dit :

    Excellent article (enfin comme je pense exactement pareil depuis longtemps ça pue le narcisse cette affirmation mais bon… en tout cas toi tu as sorti de la preuve anglaise à l’appui ça fait plaisir).

    Parsemé en commentaires de références Grrr, Game of Thrones, et Chuck Norris ça gâche rien… bref !

    Moi quand un monstre me choppe la cuisse avec les dents je fais le mort… ça a déjà sauvé quelques lézards alors pourquoi pas un SEO, qui n’est autre qu’un serpent du futur (et toujours doté d’un morceau reptilien dans le cerveau) !

    Enfin, le raisonnement de Google transpire de logique depuis le départ. Ils ont bien compris que le référencement naturel est une évasion fiscale dans le gâteau du positionnement ! Ils connaissent parfaitement notre business et les tentatives de recadrage sont perpétuelles, filtres et « accompagnements » (cf programme Google s’engage avec les agences…. => pour Adwords hein !)

    Outre cet algo qui étudie nos réactions au yoyo, façon GG laborantin debout avec un maillet au dessus d’une cage à hamsters avec une étiquette « SEO insights », la perte de crédibilité est recherchée. Un client qui se voit bouger dans tous les sens accordera d’autant moins de crédit à son référenceur… ==> « Go to Adwords or die ». Les marcheurs blancs arrivent, on a compris.

  25. Mickael dit :

    « Me gusta! », très bon article, c’est bon de voir quelqu’un qui décortique encore ainsi les dires et les brevets de notre patron à tous !
    Le tout reste de savoir quand-est-ce que le temps de « non réaction » a atteint sa maturité. Repartir lentement ou au quart de tour le choix doit être fait prudement et au cas par cas.

  26. Rudy dit :

    Tres bon article que je ne partagerai pas tant il est bon! :)

  27. Agence Web dit :

    Tu as une façon vraiment à toi de partager l’information, en tout cas, j’ai bien compris l’enjeu…;)

    A plus

    Al…

  28. Bonjour Gasy,

    Merci pour cet article et d’avoir montré et expliqué ce brevet.

    Depuis 1 mois, j’étais persuadé que google profitait du chaos des sites de CP : beaucoup de webmasters se sont dépêchés de supprimer les backlinks, ou de changer les ancres de ceux-ci.

    Google n’a pas du en perdre une miette, et s’est régalé avec les sites qui sont passés de 1000 backlinks sur-optimisés à 50 backlinks un peu crado.

  29. Envoyons tous les référenceurs que nous sommes en stage de décrispation Google.
    Avec binouzes et pépètes à la clef

  30. Yann SEO dit :

    Bravo pour ton article ! Du coup, je suis parti de tes réflexions / expériences pour en faire un article sur mon propre blog. Bonne continuation à toi !

  31. websilon dit :

    Ah ! enfin un article récent qui mérite le détour et qui engage des discussions qui font avancer un peu le chmilblique. On était tellement dans les articles paranos et défaitistes ces derniers temps que ça fait du bien un peu d’espoir dans ce monde de brute et de pognon. Merci Gasy pour cet article qui vient confirmer qu’un bon SEO est un SEO qui dort tranquillement sur ses deux oreilles et qui dégaine pas plus vite que son ombre.

    En attendant la prochaine MAJ du manchot royal… que Matt nous a promis pour bientôt : quel coquin ce Matt, un vrai bout-en-train. Il nous manquera quand il s’en ira (mais remarquez on commence à se demander si il est pas immortel et si Google va pas bientôt déposer un brevet de longévité.

  32. Référencement Nantes dit :

    Fiou va falloir que je me penche sur tout ça. Vraiment pas simple les petits algos de Google. Ils me font … Allez je retourne au calme pour revenir à la charge !
    Plus d’infos sur: http://victor-lerat.fr


Trackbacks/Pingbacks

  1. Google Annonce (encore) la fin du SEO | Le muscle référencement
  2. La nouvelle stratégie de Google pour lutter contre le spam | Net Ma Com !
  3. [veille #7] 30/08/2012 : Veille référencement naturel | www.nicolasdelaporte.net